Evaluation et audit

scrum

De nombreux acteurs publics sont aujourd’hui amenés, autant par obligation règlementaire que par souci d’efficience des concours publics,  à réaliser des évaluations de leurs politiques ou des audits de structures financées au niveau national, régional, départemental, massif et intercommunal.

    Nous apportons un regard  extérieur, objectif et indépendant au service d’un exercice rigoureux, prenant à la fois en compte les objectifs initiaux, l’évolution de l’environnement et les ressentis du terrain. Une évaluation doit permettre de faire un bilan mais surtout d’améliorer une politique ou une action en s’appuyant sur les expériences passées. Notre connaissance des politiques ou structures évaluées nous permet d’enrichir les préconisations associées à l’exercice.

Types d’intervention

  • Évaluation de politiques publiques (européennes, nationales ou locales)
  • Évaluation de programmes d’action de structures financées par les acteurs publics
  • Audit de structures et diagnostic de sites

Exemples de missions

  • Bilan de la mise en œuvre et perspectives d’évolution d’un dispositif de soutien régional à l’agriculture biologique
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage pour une évaluation concernant la politique d’aide à l’agriculture et l’agroalimentaire d’une région
  • Expertise des raisons de l’échec d’un pôle d’excellence rural bois
  • Évaluation à mi-parcours de 2 mesures du PDRH sur une région
  •  Audit de stations expérimentales en vue d’un rapprochement
  • Évaluation d’un programme de promotion de produits agricoles et alimentaires

Outils et méthodes

  • Référentiel évaluatif
  • Diagramme logique d’impact (DLI)
  • Arbre des objectifs et plan d’action
  • Indicateurs de suivi-évaluation (réalisations, résultats, impacts)
  • Sociogramme

Eval

Nos références

Etat des lieux des situations concurrentielles des filières agricoles françaises

FranceAgriMer, 2017

+ de Détails

En 2013 - 2014, FranceAgriMer et l’ensemble des filières ont établi les enjeux stratégiques à l’horizon 2025 de chaque filière. FranceAgriMer souhaite interroger ces stratégies à l’aune des éléments d’analyses actualisés. Il s’agira de déterminer si certaines filières doivent amender certaines composantes de leur stratégie.

Pour réaliser cet exercice, FranceAgriMer souhaite être accompagné d’un prestataire, comme cela a été le cas en 2013, afin d’apporter une analyse à la fois sectorielle, mais aussi transversale. Cet exercice s’appuiera d’une part sur une analyse bibliographique des événements ayant un impact sur les enjeux des filières, d’autre part sur la perception des acteurs des filières quant au poids pondéré de ces enjeux.

Les filières étudiées dans un premier temps sont les suivantes : LAIT, BOVIN, PORCIN, FRUITS ET LEGUMES FRAIS, VITI-VINICOLE et CEREALES.

Étude sur les capacités de stockage et l'infrastructure logistique pour le commerce de produits de base agricoles dans l'UE

Union Européenne, 2017

+ de Détails

L’étude coordonnée par le cabinet italien Areté vise à déterminer les capacités de stockage et l’état des infrastructures logistiques dans l’Union Européenne, en mettant l'accent sur les céréales, le complexe oléagineux et les cultures protéagineuses. Les représentants nationaux sont sollicités pour alimenter l’étude en éléments bibliographiques et statistiques.
Cette étude a deux principaux objectifs :
- Fournir une vue d’ensemble et une cartographie des capacités de stockage et de l'infrastructure logistique pour les COP dans l’UE et analyser leur évolution depuis 2005
- Identifier les engorgements et leur évolution depuis 2005, et explorer leurs potentiels impacts sur le commerce des produits agricoles intra et extra-UE

FRANCEAGRIMER, 2017

+ de Détails

Alors que la filière bovine française produit près de 5 millions de cuirs par an, l'industrie du luxe déplore un manque de gisement de cuirs de qualité, notamment au niveau des cuirs de veaux. Il s'agit de mieux comprendre les raisons de ce déficit, de les mettre en lumière au regard de la situation d'autres pays. Dans un dernier temps, les propositions de recommandations devront permettre à la filière de s'emparer de ce dossier apporteur de valeur en toute connaissance de cause.

Impact et rôle des filières dans la transition agroécologique

MAAF, 2016

+ de Détails

L’agrécologie, politique engagée sous le gouvernement Lefoll, est une démarche dans un premier temps principalement axée sur l’échelle agricole. La question ici est d’explorer le rôle des filières (amont et aval du maillon production) sur la dynamique globale de transition agroécologique.
Dans un premier temps est analysée la stratégie nationale en matière de filières et agroécologie, à la fois à l’échelle nationale (chantiers dédiés et mesures indirectes), et régionale.
Une deuxième partie de l’étude est consacrée à la mise en œuvre de six études de cas régionales, permettant de creuser certaines filières emblématiques sur des territoires donnés. Ces études de cas soulignent le fait que certaines filières sont « naturellement » plus enclines que d’autres à effectuer la transition agroécologique, que ce soit en termes techniques ou d’organisation des acteurs. Elles soulignent en outre l’importance de la demande sociétale comme facteur d’évolution des pratiques, dont la filière fait remonter le message en amont, même si cela n’abouti pas toujours à des changements de type agroécologiques.
Diverses pistes sont engagées pour l’évolution de l’action publique, concernant la lisibilité des objectifs politiques et celle des produits type agroécologique par le consommateur.

Réalisation de l’évaluation ex-ante spécifique à la mise en place d’instruments financiers en faveur de l’installation de l’hydraulique

Région PACA, 2016

+ de Détails

La Région Provence Alpes Côte d’Azur est chef de file des politiques économiques et Autorité de gestion des fonds européens.
L’agriculture régionale est confrontée à des enjeux économiques et financiers de :
- Solidification financière des projets en phase d’installation, y compris hors cadre familial
- Portage/partage du risque bancaire notamment pour les systèmes agricoles très capitalistiques
- Du financement de son cycle d’exploitation (ex : Besoin de fonds de roulement, trésorerie)

Face à ces besoins de financements des investissements et du cycle d’exploitation, l’action publique par « subvention » ne produit pas les effets leviers attendus.
A contrario, le déploiement « d’instrument financiers 2014-2020 » (ex : fonds de prêts, fonds de garantie, capital investissement patient) est à même d’engendrer (i) un effet levier bancaire ; (ii) un effet revolving sur les fonds injectés via ces outils.

Dans ce cadre et compte tenu des compétences de la Région rappelées précédemment, la Région PACA a missionné Blezat consulting pour la réalisation d’une évaluation ex ante du déploiement d’instruments financiers dans le secteur agricole.
Au final, par appel à manifestation d’ intérêt (AMI), 3 instruments ont été déployés : un fonds de prêts d’honneur à la personne pour les installations agricoles ; un fonds de garantie bancaire pour les investissements lourds à supporter ; un fonds de capital investissement patient

Pour en savoir plus sur les missions que nous avons menées, veuillez nous contacter directement.