Stratégie et aide à la décision, programmes d’action

serresAvec un monde que l’on dit sans cesse en mutation et de plus en plus complexe, la stratégie des acteurs d’une filière et l’intervention de la puissance publique doit être réinterrogée fréquemment. Les décisions qui doivent être prises pour le futur cherchent à avoir le plus fort effet levier possible pour résoudre les problématiques actuelles et futures, mais aussi bien souvent passées.

Toute stratégie doit reposer d’abord sur un diagnostic poussé et ciblé. Notre prise de recul, notre expertise et l’analyse des éléments de diagnostic doivent permettre de proposer les grands axes d’orientation. La stratégie doit être ensuite, comme le plan d’actions, co-construite par les décideurs, les metteurs en œuvre et les partenaires. Notre apport doit faciliter et accélérer la prise de décision.

Types d’intervention

  • Stratégie et politique d’intervention des collectivités (installation, circuits courts…)
  • Stratégie de filières
  • Plan d’actions opérationnel
  • Analyse prospective (PAC, filières, territoires)
  • Élaboration d’outils d’aide à la décision

Exemples de missions

  • Assistance à maîtrise d’ouvrage pour construire les orientations stratégiques et le plan d’action d’un dispositif d’intervention sur le foncier agricole pour un conseil régional
  • Animation d’acteurs de la filière pour faire émerger les stratégies et actions pour la filière bovine à l’échelle du Massif Central
  • Analyse prospective de l’agriculture pour une région à horizon de 15 ans
  • Stratégie de réponse aux évolutions de la PAC
  • Définition d’un plan de relance pour une filière en difficulté

Outils et méthodes

  • Diagnostic économique
  • Diagramme Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces
  • Scénarios prospectifs
  • Retours d’expérience et benchmark en s’appuyant sur des partenaires européens
  • Diagramme Logique d’Impact (DLI)
  • Elaboration de fiches actions
  • Animation concertée de réunions et de groupes de travail / animation participative de réunion et de groupe d’acteurs

strategie

Nos références

Accompagnement de HAROPA à l’élaboration de sa stratégie de développement à l’horizon 2030 : veille et prédiagnostic

HAROPA, 2017

+ de Détails

HAROPA est issue de la réunion de 3 ports français, leader dans leur catégorie (conteneur, céréales) : LE HAVRE, ROUEN, PARIS. HAROPA ont choisi Blezat Consulting pour les accompagner dans la définition de leur stratégie à 10 ans, sur le volet Céréales.
Pour cela, Blezat Consulting a réalisé un diagnostic stratégique en capitalisant sur les ressources internes et en s’appuyant sur son expertise et des entretiens avec des acteurs économiques leaders du secteur. Au-delà de cette formalisation des principaux enjeux, Blezat Consulting a rédigé des propositions stratégiques pour le porter à connaissance et la communication externe du groupe. Pour assurer le suivi de ce plan et des points de vigilance détectés, un cockpit de veille (intelligence économique) a été mis en place.

Diagnostic territorial servant de base à un futur projet alimentaire territorial

DRAAF CORSE, 2017

+ de Détails

Suite à l’appel à projet national alimentation (PNA) lancé le 30 septembre 2016 par le Ministère de l’Agriculture et l’ADEME, 22 Projets Alimentaires Territoriaux ont été retenus et auront accès à la marque nationale « Projet alimentaire territorial reconnu par le ministère de l'Agriculture ». Ce dispositif a pour but de favoriser l’émergence de nouveaux PAT, avec pour objectif 500 PAT en 2020.
Malgré une bonne dynamique en matière de de circuits courts et de vente de proximité, aucun PAT n’a encore émergé sur le territoire Corse.

Face à la multiplicité des territoires et des acteurs, il convient de faire un premier état des lieux des productions agricoles et acteurs économiques, des bassins de consommation (population locale et tourisme), et des acteurs publics et outils d’intervention aux échelles d’actions variées (européennes, nationales, régionales, territoriales).

Les OBJECTIFS de la démarche sont donc :
- De réaliser un diagnostic territorial afin d’apporter de la matière aux futurs porteurs de projet
- D’identifier des territoires pertinents croisant l’ensemble des mailles production, consommation et politiques publiques, afin de faciliter la mobilisation des acteurs dans un cadre d’actions cohérent
- D’identifier les besoins des acteurs et les leviers d’actions (également en lien avec les politiques de développement territorial)
- De proposer des actions concrètes et opérationnelles pour initier une dynamique PAT sur le territoire

Etat des lieux des situations concurrentielles des filières agricoles françaises

FranceAgriMer, 2017

+ de Détails

En 2013 - 2014, FranceAgriMer et l’ensemble des filières ont établi les enjeux stratégiques à l’horizon 2025 de chaque filière. FranceAgriMer souhaite interroger ces stratégies à l’aune des éléments d’analyses actualisés. Il s’agira de déterminer si certaines filières doivent amender certaines composantes de leur stratégie.

Pour réaliser cet exercice, FranceAgriMer souhaite être accompagné d’un prestataire, comme cela a été le cas en 2013, afin d’apporter une analyse à la fois sectorielle, mais aussi transversale. Cet exercice s’appuiera d’une part sur une analyse bibliographique des événements ayant un impact sur les enjeux des filières, d’autre part sur la perception des acteurs des filières quant au poids pondéré de ces enjeux.

Les filières étudiées dans un premier temps sont les suivantes : LAIT, BOVIN, PORCIN, FRUITS ET LEGUMES FRAIS, VITI-VINICOLE et CEREALES.

Animation des assises alimentaires régionales - Comment augmenter la part de marché des produits régionaux ?

Région Grand Est, 2017

+ de Détails

Dans le cadre de la fusion des 3 régions (Alsace / Lorraine / Champagne Ardennes), le nouveau Conseil Régional de la région Grand Est a souhaité organiser des assises alimentaires, pour aider à la définition de sa politique de soutien en matière de filières alimentaire de proximité.

Pour animer ces assises, elle s'est appuyée sur l'expertise de nos équipes, capable de combiner connaissance des filières et des acteurs, et capacité d'animation du débat.

Les assises ont d'abord été organisée par filière (1 journée par filière : Fruits et Légumes, Viande Bovine, Lait, ...), puis par mode de commercialisation (Grande Distribution, RHD, Vente Directe).
Ces journées ont permis de réunir plus de 100 acteurs par jour : inter-professions, coopératives, grossistes, GMS, société de restauration collective, abattoirs, producteurs, ...

Elles ont débouché sur la rédaction d'une stratégie à l'échelle de la région Grand Est.

Pré-étude de faisabilité du développement de filières dites « bas intrants » pour la protection de la ressource en eau des captages prioritaires des bassins Rhône Méditerranée et Corse, hors agriculture biologique

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, 2017

+ de Détails

Le territoire de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse compte 269 captages prioritaires, dont un grand nombre fait actuellement état de pollutions diffuses.

L’Agence de l’Eau a pour objectif de réduire ces pollutions diffuses et de restaurer la qualité de la ressource en eau sur son territoire. Son intervention s’est concrétisée par la mise en place de d’aides financières aux exploitations agricoles (investissements, MAEC), aux organismes de développement agricoles (animation et coordination de projets) et, depuis le 9ème programme de l’agence, aux acteurs économiques (animation). Toutefois, ce système de subventions s’avère insuffisant pour assurer un changement de pratiques sur le long terme.

Les difficultés du système actuel à garantir des changements de pratiques pérennes attestent du besoin de repenser le système de soutien aux pratiques vertueuses pour la qualité de la ressource en eau.

Dans un contexte où le SDAGE 2016-2021 cible l’encouragement des filières économiques favorables à la reconquête et au maintien de la qualité de la ressource en eau, le Département des Interventions et Actions de Bassins de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse souhaite ainsi mener une réflexion sur les opportunités de soutien financier aux filières agricoles dites « bas-intrants ».

L’objectif de la présente étude est donc d’étudier les filières « bas intrants » (hors agriculture biologique), répondant aux critères suivants :
- Cultures favorables à la préservation de la ressource en eau : faibles risques nitrates et de substances actives
- Cultures réalisables techniquement : contexte pédo-climatique et typologie des exploitations agricoles
- Filières économiquement pérennes : intérêt économique par rapport aux cultures actuelles, indépendance vis-à-vis des subventions publ

Pour en savoir plus sur les missions que nous avons menées, veuillez nous contacter directement.